Bonjour à toutes,

 

 Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Et oui de nouveau de la lecture avec ce livre empruntée mes dealeuses de la médiathèque.

 

Au départ je ne suis pas forcément adepte des prix littéraires. J'en avais lu un ou deux qui m'avaient semblés un peu indigestes et pas fait pour une roturière comme moi.

Mais il ne faut jamais dire jamais et laisser une chance à certains ouvrages.

Encore un pavé de 600 pages, en ce moment je commence du lourd!

Le livre se passe pendant la seconde guerre mondiale et raconte en parrallèle l'histoire de deux enfants. Une petit fille française, aveugle qui fuit Paris avec son père et entre dans la résistance. Un jeune garçon allemand, orphelin et que des prédispositions pour la technologie, hors du commun, vont conduire à chasser les émetteurs radio à travers la France.

Il est très bien écrit. La galerie de personnages est très attachante.

On le dévore car le livre est découpé en micro chapitres de 2 ou 3 pages.

J'ai aimé sa façon d'aborder la guerre à travers les blessures et les combats de ces personnages très attachant. Il a eu la délicatesse, de nous les faire découvrir jusqu'au bout de leur histoire au delà de la guerre.

Maintenant je vais repartir sur un nouveau livre de la bibliothèque. Mes dames de Lusignan vont attendre encore un peu déjà lu 484 pages sur les 747!

Doux mercredi à toutes,

Lili